Artiste

HAO Shuo

HAO Shuo est une artiste chinoise qui vit et travaille à Paris, elle travaille actuellement dans un atelier de la drawingfactory. Après avoir été diplômée de L'Académie centrale des beaux-arts de Chine à Pekin en 2014, elle continue ses études à la haute école des arts du Rhin de Strasbourg dont elle sort diplômée en 2020. Ses dessins sont notamment publiés dans The Drawer et, aux éditions 2024. La peinture à l'huile et le pastel sont au cœur de la pratique artistique de HAO Shuo. Dans son travail,  elle s'intéresse à l'existence  éphémère du corps humain et animal,entre  la réalité et l’inconnu. En tant que jeune artiste contemporain, ses œuvres apparaissent fréquemment dans les expositions d'art sino-françaises.

Des exposition sélectionnés:

2012 – Le goût du thé, Centre des beaux-arts 798 UCCA, Pékin, Chine

2018 – Jardin chinois, galerie FORDE, Genève, Suisse

2019 – CHACHACHA, Trois fois piment, Paris, France

2019 – Jamais je ne dormirai, galerie AMCM, Paris

Curator

XUE Ran

XUE Ran est commissaire indépendante, née en Chine, et vit et travaille actuellement à Paris. A la fin de cette année, elle diplômerai de l'IESA à Paris. "Rêves éveillés" est son projet d'exposition dans le cadre d'études. Pendant la période de master, il a travaillé comme assistant de galerie dans les plusieurs galeries d'art contemporain. De plus, la photographie est aussi l'un de ses loisirs .En tant que jeune photographe, il a participé à l'exposition photographique "Eden", Nanjing, Chine, 2020.

 

” Comme une étudiante bientôt diplomé en commissariat d'exposition à l'IESA à Paris, 《Rêves éveillés》n'est pas seulement mon projet de fin d'études, mais aussi ma première exposition d'art organisée indépendamment. Avant cela, il y a eu de nombreux thèmes d'exposition qui sont nés pour accomplir dans le cadre d'étude, et à la fin ils ont été rejetés un par un parce que j'arrive pas à me convaincre. J'ai donc commencé à essayer de me débarrasser du sens de l'urgence, de ressentir et de découvrir tout ce qui m'attirait vraiment. Lentement, j'ai trouvé la direction artistique, les artistes... et puis j'ai soudain réalisé que j'étais vraiment organisé la première exposition indépendante de ma vie. “